Le coin du touche à tout » Blog Archive » Fabrication d’un caisson de basse Home-Cinéma Partie 2

Fabrication d’un caisson de basse Home-Cinéma Partie 2

L’assemblage sera réalisé à l’aide de lamellos collés + renforts intérieurs vissés collés. L’étanchéité sera réalisée au silicone, puis collage d’un amortissement sur les parois.
La fixation des différents éléments (HP, ampli etc …) devra être soignée et bien étanche

Une fois les 4 planches assemblées d’équerre, la planche supportant les HP est découpée à la défonceuse à l’aide d’une défonceuse et un montage en compas pour d’abord réaliser la feuillure qui recevra le saladier. Une fois cette feuillure réalisée, le découpage est réalisé en réduisant le diamètre du compas. Cette même feuillure est réalisée au verso, les 2 HP seront maintenus avec les même boulons :

Cette planche sera fixée à l’aide de tasseaux en périphérie :Le trou de l’évent est réalisé au trépan monté sur la perceuse à colonne.Après avoir pris les mesures du module amplificateur, j’ai découpé son logement avec la défonceuse guidée contre 4 règles. Puis une feuillure est réalisée :

Le dessous du caisson est “fermé” à l’aide d’un petit panneau de contreplaqué, découpé pour laisser passer le son, cette plaque est vissée contre 4 butées et n’a qu’un but esthétique. Les pointes de découplage seront situées aux 4 coins.Je n’ai pas trouvé d’autre solution que de fixer le HP interne AVANT fermeture de la boite, cela m’obligera à le masquer avant la mise en peinture :

Usinage du cache pour le HP interne. Puis la boite est fermée à l’aide de lamellos (3 par côtés). Après fixation du HP interne (auquel j’ai vissé le cache de protection temporaire), la boite peut être fermée et je rajoute un petit capot pour fermer la trappe de l’ampli et éviter de polluer l’intérieur lors des futurs usinages.
On passe alors à l’usinage du quart de rond à la défonceuse sur toutes les arêtes. La séance se termine par un peu d’enduit pour réparer les quelques petites rayures et on va pouvoir passer aux tests…


 

<< Retour au préambule

 

Aller à la partie 2… >>